Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 03:39

Un des week end les plus space de ma vie. Je deteste et j'adore en même temps. Je suis joyeuse et déprimée.

 

         En fait nan, pas space, je suis comme ça à toute les fêtes. Sauf peut être celle en mode familliale où je m'autoproclame nounou des petits. Mais d'une façon générale, les fêtes ne me réussisent pas. Je suis extremement ambivalente à ce sujet.

 

         Bref, comme ce week end est une sorte de fête géante sur 3 jours, c'est sans doute normal que je ressente ça. En plus j'ai grave mal au bide. Mais là ça va, je me sens un peu mieux qu'hier. Même si je me les cailles. Grave. Parce qu'on est un peu dans une vieille maison familiale au bord de la mer dans la manche. Le genre tout en bois, sans chauffage, sans téléphone, sans télé, ect... le pied quoi. Sauf que la c'est pas trop l'été quand même, et qu'il fait froid.

 

         Bref, je me sens mal. Hier j'ai bu plus que j'aurais du, vu que je ne bois jamais, ou presque. Je suis partie me coucher avant les autres, tachant de ne pas me prendre un vague un peu trop haute dans la gueule. Comme là, d'ailleurs. Je connaissais pas grand monde des gens présents. Certains un tout petit peu, mais la plupart pas du tout.


         Y en a un, un pote à April, ma cousine, qui me plaisait pas mal. Genre ça ne m'aurait pas gêner de m'envoyer en l'air avec lui, alcool aidant. Mais ça restera un fantasme, vu que déjà, je crois qu'il est casé, et en plus, j'ai pas du tout l'air de lui plaire. Ou sinon, il le cache vachement bien.

 

         Bref, juste une soirée, ou même en buvant largement plus que d'habitude, je suis encore pas dans le même trip que tous ces gens bourrés et shootés.

 

Des fois, je me dis que dans mon genre, je suis quand même vachement prude et saine quand même.

Partager cet article
Repost0

commentaires